Fr

Accueil pijltje tussen breadcrumb items notation laban

à propos de la notation laban: la portée

grijze facebook button
grijze +1 button

Table des matières

contexte la portée l'emplacement timing tourner

À l’instar de la musique, on utilise une portée. C'est ainsi que la notation Laban emploie également une portée sur laquelle les mouvements sont notés (illustration 1). La notation est lue de bas en haut.

À propos de la notation laban: la portée.
Illustration 1: La portée de la notation Laban.

La portée est divisée en plusieurs colonnes. Chaque colonne abrite les symboles qui décrivent les mouvements d'une partie précise du corps. À gauche de la ligne du milieu se trouvent les indications pour la partie gauche du corps, à droite celles pour la partie droite. Pour le buste et la tête, une séparation gauche-droite ne convient pas, bien entendu. Les éléments du tronc sont notés en partie à gauche et en partie à droite de la ligne du milieu.

L'illustration 2 montre la répartition en colonnes d'une portée standard. Dans les colonnes bordant la ligne du milieu, on place les mouvements des points d'appui soutenant le poids. On y lit le déplacement du centre de gravité du corps : si les points d'appui se déplacent vers l'avant, le corps se déplacera aussi dans cette direction. Généralement, les points d'appui sont les pieds. Toutefois, la personne qui exécute le mouvement peut également s'appuyer sur d'autres parties du corps, comme les genoux, les mains ou des éléments du buste. Dans ce cas, on indique avec un signe spécial qu'elle ne s'appuie pas sur les pieds, mais sur une autre partie du corps.

À propos de la notation Laban: La division en colonnes de la portée standard.
Illustration 2: La division en colonnes de la portée standard.

Si on souhaite indiquer des détails, des colonnes supplémentaires sont jointes à la portée. On peut ainsi, par exemple, noter séparément les mouvements du bras et de l'avant-bras, ou ajouter ceux des mains.